L'instant-poésie
Instant-poésie n°73 Le jeune Aimé
(le 2017-11-05 à 07:00)

Dans la ligne de nos pensées à ceux qui sont "partis",
Ce poème fait mémoire de mon oncle qui ne fit qu'un bref passage sur terre avant et pendant la grande guerre de 14-18.
Mystère de la mort et de la résurrection qui peut être vécu dans de nombreuses familles. Tout ce qui est écrit est authentifié par les lettres qu'il envoyait à ses grands-parents.

Il s’appelait Aimé,
Un jeune enfant doué.
Du violon il jouait
Et aimait dessiner
Et caricaturait.

Dans sa dixième année,
La guerre est arrivée ;
Dans sa classe il a quêté
Pour les soldats qui mourraient.

Dans sa onzième année,
Première communion
Dans son lycée niortais,
Pour la paix il a prié.

Dans sa douzième année
La guerre a continué.
Un concert il a donné
Jouant Bach en solo
Et des hymnes nationaux.

Mais un jour à treize ans,
Dans l’hiver guerrier,
Il prit froid fortement
Et se mit à tousser.

Ainsi les mois passèrent
Jusqu’à la mi-juillet ;
Et les toux emportèrent
Notre petit Aimé.

Mais douze mois après
Un nouvel été venait;
La guerre finirait,
Une sœur naîtrait :
On l’appela Aimée.

PNMA

Illustration
Aimé Naudin 1904-1917
Prochain poème, naturellement : Aimée!
Bon dimanche! Bonne semaine!
Pour recevoir régulièrement « l’Instant-Poésie » merci d’inscrire votre adresse ci-dessous
Patrick Naudin Mac-Auliffe, né le 6 juin 1947 à Niort (Deux-Sèvres),a vécu sa jeunesse à Nice. Marié, et père de trois enfants, il a mené une carrière de responsable de formation et de relations humaines). PNMA a publié successivement : « Quand riment les couleurs », « Traces en Terre de Dieu : méditations illustrées en Israël/Palestine » et « Vingt Mystères de Dieu ». Le premier et le troisième ouvrage, illustrés par le photographe Claude Turlan ont donné lieu à plusieurs expositions : à Paris et en Province.

Site hébergé par OVH, 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France.
Réalisation celul sas
Contact éditorial : Patrick Naudin